Les partenaires français de la lutte antidopage

Au-delà de son organisation interne et pour renforcer l’efficacité de son action, l’AFLD s’applique à développer des synergies avec de nombreux acteurs situés sur le territoire national.

Les fédérations, des partenaires à privilégier

Les fédérations jouent un rôle essentiel de formation et de prévention de la santé auprès de leurs sportifs. Pour cette raison, il est important de favoriser un dialogue solide et durable entre ces structures et l’Agence.

Par ailleurs, la compétence disciplinaire partagée avec les fédérations sportives nécessite d’apporter la vision d’une action cohérente entre acteurs de la lutte antidopage, travaillant dans le même sens.

Voici les cas où l’AFLD est sollicitée pour des procédures disciplinaires :

Sportif non-licencié

Carence de la fédération

Extension des sanctions à d’autres fédérations

Nécessité de réformation de la sanction fédérale

Dépassement des délais encadrant la procédure disciplinaire fédérale

AFLD – CNOSF : la prévention comme trait d’union

AFLD – CNOSF : la prévention comme trait d’union

En matière de prévention, l’Agence peut aussi compter sur sa proximité avec le Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Chaque année, l’AFLD co-réalise ainsi l’ordre du jour d’un colloque annuel national de lutte et de prévention du dopage organisé par le CNOSF.

D’autres outils d’information comme la mallette “Le Sport pour la Santé” réalisée en collaboration avec le CNOSF et le Ministère des sports permettent aussi d’informer le public quant aux risques liées au dopage.